Aussi

Cultiver l'échinocactus

Cultiver l'échinocactus



We are searching data for your request:

Forums and discussions:
Manuals and reference books:
Data from registers:
Wait the end of the search in all databases.
Upon completion, a link will appear to access the found materials.

Faire pousser des échinocactus:




Echinocactus grusonii est une cactacée originaire des régions arides du Mexique; la forme ronde et les nombreuses épines ont fait de cette plante un oreiller de belle-mère. C'est une plante facile à cultiver; il ne nécessite pas d'arrosage excessif, il est conseillé de ne fournir de l'eau que dans la période de mars à septembre; si les plantes sont gardées dans l'appartement toute l'année, arrosons-les avec modération, si au lieu de cela nous les plaçons à l'extérieur pendant l'été nous arrosons occasionnellement mais avec une bonne quantité d'eau, qui mouillera tout le substrat contenu dans le vase; Dans tous les cas, arrosons avec de l'eau uniquement tous les 7 à 10 jours, lorsque le substrat est complètement sec. Nous essayons de placer la plante dans un endroit très bien éclairé, éventuellement exposé directement au soleil, toute l'année; nous évitons les courants d'air et les courants d'air. Dans la nature, ces plantes peuvent facilement résister même à de courtes périodes avec des températures très froides, à condition qu'elles ne reçoivent pas d'eau pendant les gelées; ils peuvent donc aussi être cultivés à l'extérieur, mais seulement si nous pouvons fournir un endroit sec, où la plante ne reçoit pas de précipitations pendant la saison froide; sinon on peut le faire pousser dans l'appartement. Tous les 2-3 ans, nous procédons au rempotage des grusoni, en utilisant un bon sol pour les plantes succulentes, composé d'un peu de terre universelle, mélangé avec de la pierre ponce et du sable, afin de garantir un excellent drainage; le nouveau conteneur dans lequel l'enterrer sera légèrement plus grand que celui dans lequel la plante était confinée, car ces plantes semblent préférer des conteneurs de faible capacité. Nous vérifions périodiquement que la plante n'est pas attaquée par la cochenille, un parasite qui se cache dans le sol ou parmi les épines du cactus, si nous remarquons quelques spécimens, nous pouvons les retirer à l'aide d'un coton imbibé d'alcool, si au contraire l'infestation est de plus grande entité nous vaporiserons la plante avec de l'huile minérale.