Aussi

Myrte, Mortella - Myrtus communis

Myrte, Mortella - Myrtus communis



We are searching data for your request:

Forums and discussions:
Manuals and reference books:
Data from registers:
Wait the end of the search in all databases.
Upon completion, a link will appear to access the found materials.

Mirto


Le myrte est un arbuste typique du bassin méditerranéen. Il pousse spontanément sur les côtes, dans le centre et le sud de l'Italie et sur les îles, en particulier dans les sols secs ou caillouteux. Il est connu et apprécié depuis l'Antiquité pour sa beauté et ses nombreuses utilisations culinaires et médicinales. C'est une plante idéale à introduire dans les jardins ensoleillés: elle nécessite peu d'entretien, elle peut être utilisée comme arbuste isolé ou pour la création de haies de différentes tailles. Les variétés les plus contenues poussent très bien même dans des pots de taille moyenne, sur des terrasses ou dans des zones carrelées.
Prenom: Myrtus communis L.
collection: Les feuilles sont récoltées tout au long de l'année, tandis que les fruits sont récoltés entre septembre et novembre.
propriété: Aromatique, astringent, rafraîchissant et balsamique (les feuilles); désinfectant et stimulant (les fruits).
famille: Mirtaceae.
Noms communs: Murtella, murta, buss, murtidda.

Propriété



habitat: Le long des rivières, dans les zones à climat méditerranéen, jusqu'à 1000 mètres.
Pièces d'occasion: Feuilles et fruits.
préservation: Toutes les pièces sont consommées fraîches.
L'utilisation: Usage interne: décoction et teinture de feuilles; usage externe: infusions et décoctions de feuilles.
notes: L'usage du myrte est très répandu surtout en Sardaigne, où il est utilisé dans la préparation de "porceddu", sanglier et autres gibiers. Il produit également une liqueur et un vin très aromatique.

Caractéristiques du myrte


Le genre Myrtus (Myrtaceae) comprend 4 espèces d'arbustes ou de petits arbres. A l'état spontané et en culture la plus répandue est la communis: cette plante est probablement originaire de Perse et d'Afghanistan, mais est arrivée en Europe et en Afrique du Nord dans les temps anciens au point qu'au temps des Grecs et des Romains elle était déjà naturalisée.
C'est un arbuste capable de pousser jusqu'à 5 mètres de haut, mais il a généralement un port buissonnant, arrondi et élargi. Les petites feuilles persistantes sont intéressantes pour leur lame brillante, leur consistance coriace et le parfum résineux intense qu'elles dégagent: l'huile essentielle est concentrée surtout dans la veine centrale.
Les fleurs axillaires font leur apparition entre le printemps et l'été: elles sont solitaires, blanches et extrêmement parfumées. Ils évolueront ensuite en petits fruits ovales, généralement bleuâtres (plus rarement blancs) qui trouvent de nombreuses utilisations à leur goût particulier.
LE MIRTO EN BREF
Famille, genre, espèce Myrtaceae, myrtus communis
Type de plante arbuste
feuillage persistant
croissance lent
entretien Petite
dimensions H jusqu'à 5 mètres / L jusqu'à 2 m
Température minimale -10 ° C, mais mieux vaut ne pas descendre en dessous de 0 ° C
exposition soleil
irrigations Pas nécessaire; profiter en été
terrain Silicieux, léger
Humidité du sol De sec à légèrement humide
pH Acide, mais tolère le calcium
L'utilisation Spécimen isolé, haies, vase
propagation Couper, semer

Culture du myrte



La culture du myrte est très simple: il résiste bien à la sécheresse et est rarement attaqué par des parasites. Il est cependant conseillé de le placer en pleine terre uniquement dans les zones à climat doux.
Climat et exposition
Cet arbuste est idéal à cultiver sur les côtes et dans le Centre-Sud de notre péninsule: il est considéré comme moyennement rustique. Il peut résister à des températures même autour de -10 ° C, mais seulement pendant une courte période et avec un sol très sec. Dans tous les cas, les pointes seront probablement brûlées et une taille légère sera nécessaire. L'idéal est de le cultiver là où les températures ne descendent jamais en dessous de zéro, dans une position ensoleillée et chaude.

Terrain et installation



Le myrte aime un sol léger et bien drainé, éventuellement avec une réaction acide. Pour obtenir de bons résultats, nous choisissons un mélange pour les agrumes (si nous le plaçons dans un pot). Alternativement, si notre résultat est trop compact, nous pouvons ajouter au moins 1/3 de sable de silice et quelques cailloux. Assurez-vous toujours qu'il y a un excellent drainage. Nous préférons planter en automne (au centre-sud) et au printemps au nord. Nous laissons environ 80 cm entre une plante et une autre si nous décidons de créer une haie.

Irrigation


L'ours de myrte sèche très bien, mais pendant l'été il aime un sol légèrement frais. Cela stimulera la croissance et nous permettra d'obtenir des spécimens bien formés en quelques années. Mais assurons-nous qu'il n'y a jamais de stagnation d'eau.

Taille



Le myrte prend naturellement une apparence arrondie et ne nécessite aucune intervention. Sa croissance est assez lente et, surtout si le bon cultivar est choisi, il est rarement nécessaire de réduire sa couronne. Cependant, la taille peut être utile si vous souhaitez obtenir des haies formelles ou en cas de brûlures dues au froid. Nous opérons dès la fin de l'hiver en éliminant les branches gravement endommagées ou en croissance disharmonieuse et en raccourcissant légèrement les apex.

Utilisations médicinales et alimentaires


Toute la plante est précieuse: les feuilles, le bois et, bien sûr, les fruits peuvent être utilisés.
Les infusions obtenues à partir des feuilles ont un effet décongestionnant (des vertus antibiotiques et antiseptiques ont été démontrées): elles peuvent être utiles en cas de rhumes, toux et maladies des voies respiratoires. Il suffit de laisser une cuillère à soupe de feuilles fraîches dans de l'eau bouillante pendant une dizaine de minutes puis de filtrer.
Les feuilles, fraîches ou séchées, sont également largement utilisées en cuisine: leur arôme résineux se marie bien avec la viande (surtout avec le rôti de porc) et avec le poisson.

Myrte, Mortella - Myrtus communis: Liqueur de myrte



La préparation à base de myrte la plus célèbre est sans aucun doute la liqueur. Il est obtenu à partir des baies mûres récoltées à la fin de l'hiver. Ils doivent être très fermes et, au goût, exempts d'arrière-goût amer.
Commençons par nettoyer, laver et sécher les baies. Ensuite, mettez-les dans l'alcool en veillant à ce qu'il reste peu d'air à l'intérieur. Couvrir d'un papier d'aluminium et laisser macérer pendant au moins 15 jours.
Enfin, nous pressons pour extraire tous les arômes (avec une bonne centrifugeuse domestique) et porter à ébullition. Nous filtrons et ajoutons toujours le sirop d'eau et de sucre. Une fois réchauffés, nous mettons dans de petites bouteilles. Ceux-ci doivent être conservés dans une pièce fraîche et sombre aussi longtemps que possible avant de procéder à la consommation.